Trois femmes pratiquant le yoga

Quels sont les bienfaits de la pratique du Yoga durant la grossesse ?

Les professionnels de santé encouragent souvent les femmes enceintes à pratiquer des activités physiques douces. Il faut dire que le yoga est une pratique parfaitement adaptée pour les futures mamans. Les spécialistes ont d’ailleurs évoqué les nombreux bienfaits de cette activité. Il s’avère que le yoga est bien plus qu’un simple sport. D’ailleurs, un grand nombre de lieux spécialisés proposent cette activité. Il est possible de côtoyer un centre de yoga à Montpellier, à Paris, à Bordeaux ou ailleurs. Quelles sont les réelles vertus de la pratique du yoga durant la grossesse ?

Se détendre et éliminer le stress

Femme enceinte faisant du yoga sur un ballon de yoga.
Exercice de yoga pratiqué par une femme enceinte.

Le yoga reste un sport doux pour se détendre. Ce qui correspond parfaitement aux besoins des femmes enceintes. Au cours de cette activité, la séance commence souvent par différents exercices de respiration. Cette première étape est souvent mise en avant pour aider la personne à se recentrer, à s’apaiser, à mieux respirer et en tout à faire le vide autour d’elle.

L’étape se poursuit par la réalisation d’une variété de postures. Elles visent principalement à détendre les muscles et aussi à étirer le corps. Durant la grossesse, il est nécessaire d’éliminer les tensions du côté du nerf sciatique et dans le bas du dos. La pratique du yoga a la capacité à régler ces soucis courants lorsqu’on est enceinte.

Pour compléter les étapes de la détente, les spécialistes optent souvent pour la posture appelée Savasana. Celle-ci est la solution pour réellement se relaxer totalement. Ces méthodes de relaxation sont souvent proposées dans les établissements de yoga à Montpellier par des professionnels du domaine. Il n’y a donc rien à craindre dans la réalisation de ces postures. Elles ont été bien étudiées et ne présentent aucun risque pour la maman et le bébé.

Maîtriser la respiration pour l’accouchement

Au cours de l’accouchement, il est clair que la respiration est une fonction indispensable durant le travail. Elle doit être maîtrisée pour mener à bien cette étape. Les femmes enceintes doivent particulièrement se focaliser sur la respiration pour soulager les douleurs, pour assurer la gestion de l’effort et pour s’apaiser.

Le yoga prénatal, de son côté, joue un rôle prépondérant dans l’apprentissage de la respiration. La séance se focalise souvent par différents exercices de respiration comme évoqués précédemment. Mais elle inclut également la méditation pour compléter la séance. En s’écoutant, la maman pourra se faire du bien et faire du bien à son bébé. Dans tous les cas, il faut éviter les gestes brusques. Sinon, en cas de mouvement désagréable, l’idéal serait d’arrêter l’exercice immédiatement et consulter son médecin. Ceci est également valable bien que l’on soit dans un centre de yoga par exemple.

Une parfaite connexion avec bébé

Femme enseignant le yoga à une femme enceinte.
Etre enceinte n’empêche pas la pratique du yoga.

Comme vue précédemment, la pratique du yoga durant la grossesse est un moment singulier où il fait bon se détendre avec son bébé. Cela est bien possible grâce aux postures enseignées. Le corps doit être tonifié. Naturellement, le bébé va bien lorsque la maman se sent mieux. Chaque séance procure un bien-être assuré pour soi.

Si le corps reçoit en premier les bienfaits de cette activité douce, la méditation apporte aussi un bien-être spirituel assuré. Elle est souvent pratiquée en début et en fin de séance. En se focalisant sur soi, sur son bébé et sur ses émotions, l’esprit se sent libéré et bien apaisé. La connexion s’établit en effet entre la maman et le bébé. C’est une bonne chose pour mieux apprécier la grossesse.

Qu’en est-il après l’accouchement ?

Commencer à faire du yoga à Montpellier ou ailleurs est bien indiqué durant la grossesse. Pendant cette période, la maman est bien à l’écoute de ses sensations physiques, ses émotions et surtout son corps. Mais il est aussi bénéfique après l’accouchement.

Sachant qu’il s’agit d’un sport doux, il n’y a rien à craindre sur sa pratique contrairement à d’autres activités physiques plus intenses. Le yoga aide souvent à retrouver l’énergie nécessaire à l’accueil de bébé. En plus de cela, il permet de retrouver un ventre plat en douceur. C’est l’allié parfait pour garder la ligne. Avec les conseils des professeurs, la maman pourra adopter une bonne hygiène de vie concernant l’alimentation.

La venue de bébé change complètement la vie des parents. Par conséquent, le yoga est d’une grande aide pour retrouver l’équilibre au quotidien sur le plan émotionnel et physique. De ce fait, la maman pourra être plus sereine, calme et profiter du moment à passer au côté de bébé. Elle pourra vivre mieux le « baby blues ».

En définitive, le yoga est un parfait allié des femmes enceintes et même de toutes les mamans. Cette pratique douce est une véritable source de sérénité et de quiétude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.