Comment utiliser le médicament Novofemme ?

Nombreuses sont les solutions disponibles pour les femmes ayant des problèmes d’ordre vaginal. On retrouve notamment le novofemme, un traitement hormonal substitutif ou THS (traitement combiné séquentiel). Il s’agit d’un médicament très recommandé par les professionnels de santé qui doit être pris au quotidien sans interruption jusqu’à la satisfaction totale. Cependant, Novofemme possède des spécificités qui lui sont propres et pour cela, il est urgent de lever un coin du voile sur la manière de le consommer pour profiter de son efficacité.

Les informations fondamentales à connaître avant d’utiliser le médicament Novofemme

Il faut préciser pour commencer que le traitement hormonal substitutif (THS) contient deux actifs importants à savoir l’œstradiol et l’acétate de noréthistérone. Le premier a des actions similaires à l’estradiol produit par les ovaires.

Ainsi, il fait partie intégrante des œstrogènes naturels de l’organisme féminin. En ce qui concerne le second actif (l’acétate de noréthistérone), il est un progestatif synthétique qui s’identifie à la progestérone, une autre hormone sécrétée par le corps féminin.

En prélude à l’utilisation de Novofemme, que ce soit pour débuter le traitement ou pour le poursuivre, nombreux sont les risques qu’il faut prendre en compte. Le contraire risque d’entraîner des retours indésirables chez le patient.

C’est justement pour cette raison qu’il est toujours recommandé de consulter l’avis d’un professionnel de santé sur une application ou en physique ou alors de votre pharmacien avant de vous y lancer. Surtout, les femmes qui sont dans une ménopause précoce doivent demander conseil auprès d’un médecin.

Ce dernier, à l’occasion, saura vous interroger sur les médicaments que vous prenez actuellement et ceux précédemment utilisés, à titre personnel ou familial. En effet, il existe des médicaments qui ne requièrent pas une utilisation simultanée avec d’autres.

Le Novofemme est l’un d’eux. D’où l’importance de suivre les indications du médecin. En outre, il est souvent recommandé de faire à fréquence régulière une mammographie avant d’utiliser ce médicament.

Par ailleurs, le THS au Novofemme comprimé pelliculé est déconseillé aux personnes qui présentent des antécédents de santé. En l’occurrence celles qui développent ou ressentent les maladies suivantes :

  • un cancer du sein
  • un cancer de la paroi de l’utérus encore appelé cancer de l’endomètre
  • un cancer œstrogène dépendant

Comment prendre le médicament Novofemme ?

Avant tout et après tout, il est primordial de consulter votre médecin en ligne ou un pharmacien. Et il faut suivre à la lettre les indications de cet expert. En effet, le Novofemme n’est pas un médicament qu’on peut prendre quand on veut, comme on le veut.

Le cas échéant, vous exposez votre santé à de nombreux risques qui pourraient conduire votre vie dans l’abîme. La première des choses à faire par l’individu est de s’assurer qu’aucun autre traitement hormonal substitutif n’est en cours au moment où il souhaite prendre Novofemme.

Si tel est le cas, la norme recommande d’avoir recours à un médecin qui saura vous indiquer la période favorable pour démarrer avec ce médicament. Mais si vous êtes sûr que vous ne preniez pas d’autres médicaments, alors vous pouvez commencer à l’utiliser à n’importe quel moment.

Pour cela, vous prendrez un comprimé par jour, de préférence à la même heure. C’est-à-dire que si l’individu consomme un comprimé aujourd’hui à 12h, la prochaine prise sera programmée le lendemain à la même heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.