La différence entre une coloscopie et une gastroscopie ? 

La coloscopie est un examen médical qui permet de visualiser l’intérieur du côlon et du rectum. La gastroscopie, quant à elle, permet de visualiser l’estomac et la partie supérieure du intestin grêle. La coloscopie est donc plus invasive que la gastroscopie.

Dans quels cas doit on faire une coloscopie ?

La coloscopie est généralement recommandée lorsqu’il y a des symptômes gastro-intestinaux tels que

  • des douleurs abdominales,
  • des selles sanglantes
  • des changements de la fréquence
  • de la consistance des selles.

Elle peut également être recommandée pour d’autres raisons, comme le dépistage du cancer colorectal.

Une coloscopie peut être effectuée en ambulatoire ou lors d’une hospitalisation de courte durée. Elle est généralement effectuée sous anesthésie générale, ce qui signifie que le patient est endormi pendant la procédure.

docteur qui parle à un patient

La coloscopie est généralement bien tolérée et les complications sont rares. La plupart des gens se sentent fatigués et ont des crampes abdominales après la procédure. Ces symptômes disparaissent généralement en quelques heures.

Qu’est ce qu’une gastroscopie ?

La gastroscopie est un examen médical qui permet de visualiser l’estomac et la partie supérieure de l’intestin grêle. Elle peut être effectuée en ambulatoire ou lors d’une hospitalisation de courte durée. Elle est généralement effectuée sous anesthésie générale, ce qui signifie que le patient est endormi pendant la procédure.

Pourquoi fait on une gastroscopie ?

La gastroscopie est généralement recommandée lorsqu’il y a des symptômes gastro-intestinaux tels que des douleurs abdominales, des nausées ou des vomissements. Elle peut également être recommandée pour d’autres raisons, comme le dépistage du cancer gastro-intestinal.

Endoscopie digestive haute

douleur à l'estomac

Endoscopie digestive haute est un terme générique qui désigne tout examen médical permettant de visualiser l’intérieur de l’estomac et du intestin grêle. Elle peut être effectuée en ambulatoire ou lors d’une hospitalisation de courte durée. Elle est généralement effectuée sous anesthésie générale, ce qui signifie que le patient est endormi pendant la procédure.

A quelle âge doit on passer ses examens ?

Il n’y a pas d’âge spécifique pour passer ces examens. Cependant, il est recommandé de les faire après l’âge de 50 ans ou plus si vous avez des facteurs de risque tels que le tabagisme, l’obésité, l’alcoolisme, une maladie gastro-intestinale chronique ou un antécédent familial de cancer gastro-intestinal.

Les conseils pour éviter ses examens

Il n’y a pas de manière spécifique d’éviter ces examens. Cependant, il est recommandé de suivre les conseils suivants :

  • Mangez une alimentation saine et équilibrée.
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Consultez votre médecin si vous avez des symptômes gastro-intestinaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.